Un boss mafieux condamné après le témoignage de sa fille


Le Tribunal de Caltanissetta (au cours du 4ème procès de l’affaire) a condamné le boss Vincenzo Galatolo à une peine de 30 ans de prison pour avoir été un des co-commanditaires de l’attentat le 2 avril 1985 qui tua une mère et ses jumeaux de 6 ans.

Le mafioso Vincenzo Galatolo

Vincenzo « Enzo » Galatolo (boss du quartier palermitain de l’Acquasanta) était un allié inconditionnel des Corleonais. Déjà condamné à la prison à vie pour de multiples affaires, notamment son implication dans les assassinats du Général Dalla Chiesa en 1982, mais aussi de sa participation à l’attentat à la voiture piégée qui a couté la vie du Conseiller instructeur Rocco Chinnici en 1985. En l’absence de preuve, ce dernier avait échappé à la condamnation pour l’attentat contre le juge Palermo. Mais en 2013, Giovanna Galatolo, la fille du mafieux se présenta à la Squadra Mobile de Palerme avec ses bagages et demanda de parler à un fonctionnaire de police.

« Je veux partir de Palerme, commença-t-elle, pour ma fille, je veux une vie différente de celle que j’ai eue aux côtés de mon père mafioso ».

Elle a alors dévoilé sa longue histoire et décidé de collaborer avec la justice. Ces révélations permirent aux magistrats d’instruire un nouveau procès.

Quelques heures après l’attentat, la fille du boss mafieux qui était alors âgée de 20 ans au moment des faits a raconté aux juges :

« Nous étions devant la télévision. Dès que la nouvelle de l’attentat a fait la une du journal télévisé, j’ai entendu mon père furieux dire « Ce juge est cocu ! ». Très émue, ma mère compris qu’il était impliqué directement dans cet attentat et s’est mise à crier : on ne touche pas aux enfants ! Mon père lui a sauté dessus et a commencé à la battre violemment en menaçant de mettre le feu à la maison. »

C. Lovis, novembre 2020 © Antimafia.net

L’attentat

[…] la mafia prépara un guet-apens pour tuer le juge Palermo. Des tueurs déposèrent un gros carton rempli d’explosifs au détour d’un virage et se planquèrent un peu plus loin avec une télécommande à distance. Quand le cortège arriva, l’un d’eux appuya sur le bouton pour déclencher l’explosion à distance. Malheureusement, au même moment, un autre véhicule déboucha en sens inverse. D’une violence inouïe, la déflagration pulvérisa cette voiture qui était conduite par Barbara Rizzo, une mère de famille qui emmenait ses jumeaux de six ans à l’école. On retrouva son cadavre et ceux de ses enfants éparpillés sur deux-cents mètres. Le véhicule d’escorte qui ouvrait la route du juge fut pratiquement détruit, mais ses gardes du corps, grièvement blessés, échappèrent au pire grâce au blindage. En seconde position, la voiture du juge se renversa sur le côté, mais malgré de graves blessures, le magistrat s’en sortit miraculeusement vivant. C’est la voiture de la jeune mère de famille qui fit rempart et le protégea in extremis d’une mort certaine.

La mafia ne tue pas les femmes et les enfants…

Extrait du livre Avanti, le combat de l’antimafia

Attentat de Pizzolungo le 2 avril 1985 contre le juge Palermo

Articles de presse du 24Heures et du Matin (1985)

Commanditaires du massacre
Exécutants du massacre
Les déclarations de plusieurs repentis ont permis d’inculper Soldats des clans d’Alcamo et de Castellammare del Golfo
Salvatore Riina
Vincenzo Virga
Antonino Madonia
Baldassare Di Maggio
Vincenzo Milazzo, Filippo Melodia
Vincenzo Cusumano, Pietro Montalbano
Gioacchino Calabrò, Mariano Asaro
Gaspare Crociata, Antonino Palmeri
En 2002 Riina et Virga ont été condamnées à la réclusion à perpétuité et la même peine a été infligée en 2004 à Baldassare Di Maggio tandis qu’Antonino Madonia a été acquitté.

Source : Rai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s