Le « Maxi-Procès » de la ’Ndrangheta


À 62 ans, dont 30 sous protection policière, le procureur italien Nicola Gratteri est un héros des temps modernes. Il vit reclus sous la menace constante des tueurs de la plus puissante mafia du monde. De la même lignée que les juges Falcone et Borsellino, le procureur Gratteri est sur le point d’envoyer plus de 450 membres présumés de la « Ndrangheta derrière les barreaux. Ce procès historique de la mafia calabraise est l’un des plus importants depuis le Maxi-Procès de Palerme de 1986 qui avait mis Cosa Nostra à genou.   

Au XVème siècle, l’Empereur Charles V avec le peuple de Catanzaro gagna la lutte contre les Français qui voulaient conquérir la ville qui était devenue la capitale européenne de la dentelle. Elle avait bâti sa réputation en approvisionnant de soie fine de très grande qualité les marchands espagnols, vénitiens, génois, florentins et hollandais. Cette victoire sur les Français suscita l’admiration et l’estime de l’Italie et de l’Europe. En guise de remerciement, Charles V accorda à la ville l’honneur d’apposer l’aigle royal impérial sur l’étendard de la ville avec la devise “sanguinis effusione”. Ces symboles sont toujours présents sur les armoiries de la ville.

Comme pour perpétuer la réputation d’une ville chargée d’histoire, le procureur en chef de Catanzaro a insufflé un courage sans vanité pour combattre la puissante mafia calabraise. Le procureur Gratteri vit depuis 30 ans entouré d’une escorte armée, car il est l’homme le plus menacé d’Italie après avoir déclaré la guerre à la puissante “Ndrangheta. La police a d’ailleurs fait échouer deux tentatives d’attentats très élaborées en janvier et juin 2020.

« Lors du Maxi-procès de Cosa Nostra, ils ont fait tomber les têtes des principales familles, ce n’est pas le cas cette fois. Quelques gros poissons vont être jugés, mais ce n’est pas la même échelle, même s’ils finissaient tous en prison »

Anna Sergi, criminologue

Après des années d’investigations d’une grande complexité où il a entendu des centaines de suspects, ordonné des milliers d’opérations d’enquêtes — écoutes téléphoniques, perquisitions, séquestres, etc. — et rassemblé des montagnes de preuves et pièces à conviction, le procureur Gratteri attend le procès avec impatience. Lors de son instruction, le magistrat a obtenu les révélations de 29 collaborateurs de justice (repentis) qui ont permis la saisie d’un important patrimoine d’environ 169 millions d’euros ! Aidé de ces substituts, les procureurs Vincenzo Capomolla et Alessandro Riello, le Ministère public a rédigé une ordonnance d’accusation de 3544 pages !

Les procureurs de la République Nicola Gratteri et Vincenzo Capomolla

Un procès très important

Le procès de la funeste ‘Ndrangheta aura lieu en Calabre. Au cours des audiences qui vont durer des mois, la diversité des accusés reflète l’implantation de la mafia dans toutes les strates de la société. Pas moins de 600 avocats vont siéger pour défendre des prévenus arrêtés en Italie, Allemagne, Bulgarie et Suisse. Sur le banc des accusés, on y retrouvera des boss, leurs lieutenants, des soldats de ‘ndrine, pas moins de 40 femmes, des commerçants, des maires, un ex- parlementaire, mais aussi un commandant de police municipale et un colonel des carabiniers.

La ‘Ndrangheta a longtemps été perçue comme une mafia rurale. Alors que tout le monde se focalisait sur la Cosa Nostra sicilienne ou la Camorra napolitaine, elle s’est peu à peu inscrite comme la plus dangereuse mafia du monde en s’installant dans tous les pays grâce au trafic international de cocaïne. La justice italienne estime que la ‘Ndrangheta compte 20’000 membres dans le monde et génère 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel.

L’épidémie de Covid-19 qui secoue la planète depuis bientôt une année a fait prendre du retard à ce procès de grande importance. En effet, plus de 220 mafieux à la santé fragile ont été sortis de leur cellule pour purger leur peine en liberté surveillée à la maison pour les protéger du virus.

Le substitut du Procureur Alessandro Riello

C. Lovis, décembre 2020 © Antimafia.net

Lectures complémentaires sur la mafia calabraise en Suisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s