Danemark : les membres de gangs sont rarement d’origine danoise


Ekstra Bladet, le principal tabloïd danois, a étudié les condamnations dans des affaires de gangs entre 2018 et 2020.

La grande majorité des condamnés sont issus de l’immigration ou ont un nom à consonance étrangère. Sur les 48 personnes condamnées dans ce genre d’affaire, 45 sont des immigrés ou des enfants d’immigré ; les 3 derniers sont des danois de souche. Les gangs en cause sont essentiellement des gangs de rue, et non plus les gangs de motards comme il y a plusieurs années. Ces gangs sont basés dans des quartiers résidentiels, souvent socialement défavorisées et caractérisées par une forte proportion d’immigrants d’origine non occidentale.

Dans l’étude d’Ekstra Bladet, on relève 20 condamnés liés au gang « Loyal To Familia ».

NDLR : Le gang « Loyal To Familia » (LTF) a été créé à Copenhague à l’automne 2012, dont les membres sont essentiellement des immigrés. Le chef du gang, Shuaib Khan, dit « Shebi » ou « El Presidente », a été expulsé du Danemark avec une interdiction de territoire de 12 ans suite à une condamnation pour avoir menacé un policier. Né au Danemark, il est de nationalité pakistanaise et a passé 12 ans de sa vie en prison pour détention d’armes, menaces, violences et homicide. Le groupe est officiellement interdit le 4 septembre 2018 : malgré cela le gang semble en croissance avec plus de 100 membres identifiés dans au moins 6 chapitres.

Source : Crimorg.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s