Actualité mafieuse


MAI 2021

Italie : le bar du Palais de Justice sous contrôle mafieux

La police italienne a visé le clan Riviezzi de Potenza (Basilicate) : 14 personnes ont été interpellées, dont le chef présumé du clan, Saverio Riviezzi. L’enquête de deux ans concerne notamment des faits d’extorsions de fonds, de braquages et même d’un homicide. Les policiers ont découvert au cours de leurs investigations que le clan contrôlait la buvette du Palais de Justice de Potenza : un lieu stratégique pour le renseignement et le blanchiment.

« Le coupeur de doigts », un des hommes les plus recherchés de Belgique

Le criminel Flor Bressers (photo), 34 ans, a été inscrit sur la liste des personnes les plus recherchées de Belgique. Surnommé « le Coupeur de doigts » (pour avoir puni un trafiquant néerlandais en lui coupant un doigt avec un sécateur), le limbourgeois est recherché pour son implication dans plusieurs affaires de stupéfiants : il apparaît notamment dans le dossier « Encrochat » (un réseau crypté de communication démantelé par les autorités néerlandaises et françaises). Également surnommé « De Lange » (« le Grand ») ou « De Universitair » (il est titulaire d’un Master en Criminologie), Bressers est officiellement recherché dans deux affaires d’importation de cocaïne par containers. Il a déjà été condamné en mars 2020 à 4 ans de prison pour la prise d’otage et l’agression d’un autre trafiquant.

Opération contre la « mafia géorgienne » en Espagne

Après plusieurs mois d’enquête, la police espagnole a interpellé à Séville 4 cambrioleurs géorgiens, dont deux avaient déjà été expulsés d’Espagne en 2014. Les voleurs s’en prenaient à des appartements dans plusieurs villes espagnoles, pour s’emparer principalement de bijoux en or et d’argent liquide. L’argent du butin était notamment versé dans une « caisse commune », en Géorgie. Les membres de cette cellule sont accusés d’association de malfaiteurs, recel et au moins 13 cambriolages. Deux perquisitions ont permis de récupérer de nombreux bijoux, venant de 9 vols et estimés à 20.000 euros.

« Le Docteur » arrêté à Bruxelles après 17 ans de cavale

Ilir Meto, un albanais de 56 ans surnommé « Il Dottore » (« Le Docteur »), a été arrêté à Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles) le 2 mars et remis à l’Italie le 27 avril.
Son arrestation s’inscrivait dans le cadre de deux mandats d’arrêt européens émis par la Cour d’Appel de Bari à la suite de condamnation pour trafic de drogues : une peine de 14 ans de prison prononcée en 2004 et une peine de 15 ans de prison prononcée en 2012.
Il était considéré, à l’époque de ces deux condamnations, comme une figure clé du trafic de drogue à grande échelle impliquant du cannabis (herbe et résine) et de l’héroïne, selon la presse italienne. Il vivait à Bruxelles avec sa compagne et leurs enfants sous le nom d’Ilir Ifusi en utilisant des documents falsifiés. Son arrestation s’inscrirait dans le cadre du projet visant à capturer des fugitifs considérés comme dangereux appelés « Wanted 3 ».

Rome : alliance inédite entre réseaux albanais et nigérians

Après une enquête de 2 ans, les autorités italiennes ont démantelé un réseau alimentant une bonne partie du territoire italien en herbe de cannabis albanaise, via les Pouilles : 55 personnes ont été arrêtées (27 albanais, 23 nigérians, 4 italiens et un gambien). Les chefs de cette filière seraient l’albanais de Vlora (important port de l’Adriatique) Geraldo Bejaj et le nigérian Momodu Sule, lié aux organisations nigérianes « Eiye » et « Black Cats ». Tous les deux sont âgés d’une trentaine d’années. Sule gérait l’approvisionnement des villes de Rome mais aussi Brescia, Parme, Isernia et Naples ; Bejaj s’occupait lui les marchés de Venise, Vérone et Florence.
Une partie de la marijuana partait également vers l’Allemagne et l’Autriche. Les carabiniers évoquent une alliance datant de 2010.


NDLR : La « Supreme Eiye Confraternity » (SEC, appelée aussi « National Association of Airlords ») a été créée en 1965 à l’Université d’Ibadan, au Nigeria. Il s’agit à l’origine d’une fraternité étudiante, appelée encore « cult » ou « sect », qui a dégénéré en véritable organisation criminelle (racket des étudiants et des professeurs, trafic de diplômes, viols, proxénétisme, trafic de drogues,…). Le chef de la SEC est surnommé « DC », ses lieutenants sont les « strong men », les chefs de cellules sont des « Ibaka » et les nouveaux membres sont les « jews ». Il existe des cellules de la SEC aux États-Unis, au Canada, en Suède, en Italie, en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Norvège, en Roumanie, en Allemagne, en Islande, en Suisse, en Irlande, en Grèce et bien sur au Nigeria. Le gang émergent des « Black Cats » est plus récent : ses membres ont un chat tatoué sur une épaule et des scarifications à l’abdomen, dues au rituel d’initiation.

Birmingham : un membre de gang exécuté

Gavin Parry, 31 ans, a été abattu le 13 avril dernier dans une zone industrielle de Birmingham, était un des principaux membres du gang « Burger Bar Boy ». Un deuxième homme, âgé de 22 ans, a été touché et a du être hospitalisé. Les deux hommes ont été victimes de tirs d’au moins une arme automatique. Une voiture a été vue quittant les lieux à grande vitesse et roulant du mauvais côté de la route. 10 personnes ont été interpellées dans cette affaire pour audition, puis relâchées. Parry, très ancré dans le milieu criminel, avait déjà été incarcéré. Il était décrit comme » craint et incontrôlable ». En 2008, il a été incarcéré 6 ans pour détention d’une arme, qu’il avait pointée sur un policier.

NDLR : Les « Burger Bar Boys » ont été créés suite à une scission interne au gang « Johnson Crew », ce qui a entraîné une violente guerre des gangs à Birmingham. Une trêve est intervenue en 2010, entraînant une baisse de 30 à 50% des crimes violents dans certains secteurs de Birmingham. Les « Burger Bar Boys » sont proches de gangs de Londres (notamment le « Tottenham Mandem » et les « Poverty Driven Childen » du quartier de Lambeth) et le « Johnson Crew » proche des gangs du Moss Side de Manchester.

(Image : Adam Hughes / SWNS)

Source : Presse internationale, crimorg.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s