Ukraine : des criminels libérés pour intégrer l’Armée.


N.D.L.R : La rédaction d’ANTIMAFIA.net déplore cette guerre fratricide en Ukraine et ne cautionne pas l’offensive russe. Bien sûr, on se sent naturellement plus solidaire de la victime que de l’agresseur. Mais ne cédez pas aux sirènes du temps et n’hurlez pas avec les loups. La corruption des médias officiels et leur transformation en outil de propagande pour les gouvernements (flagrant pendant le Covid-19, le wokisme, écriture inclusive, BLM, etc.) ne doit jamais vous faire oublier qu'il est vital d'exercer un esprit critique et de chercher toutes les sources possibles pour raisonner sur ce qu'on lit et non sur ce qu'on nous dit...

Fin février, des prisonniers de droit commun, notamment des trafiquants de drogue et des mafieux, ont été libérés de prison en échange de leur incorporation dans les troupes devant résister à l’invasion des Russes.

On ignore combien de trafiquants internationaux et d’hommes de main de la mafia ont ainsi été recrutés, mais on craint que ces libérations (et plus globalement l’effondrement du système carcéral ukrainien) facilite l’emprise du crime organisé sur la reconstruction future d’une Ukraine démocratique, libérée des forces d’invasion.

« En vertu de la loi martiale, les Ukrainiens ayant une réelle expérience du combat seront libérés et pourront indemniser leur culpabilité dans les zones les plus sensibles du conflit »

M. Volodymyr Zelensky

En Hollande, le tribunal de Breda a ordonné la libération anticipée de deux Ukrainiens afin qu’ils puissent combattre l’invasion russe en Ukraine. Les deux Ukrainiens, âgés de 27 et 29 ans, étaient en détention depuis six mois pour des accusations de trafic d’êtres humains. Les deux hommes sont originaires du nord-ouest de l’Ukraine. En septembre dernier, ils ont été arrêtés sur un yacht après avoir tenté de faire entrer clandestinement un groupe d’Albanais au Royaume-Uni.

N.D.L.R: Ce qui est inquiétant, c'est qu'il n'y a aucune certitude que ces criminels libérés rejoignent le front en Ukraine. Mais il est très probable qu'ils infligent sans doute plus de souffrances à la population civile qu'aux soldats Russes. Le film des "Douze salopards" est une fiction. Comment un criminel en temps de paix pourrait devenir un héros en temps de guerre ?

Source : presse italienne et internationale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s