Quelques brèves criminelles en Europe


ESPAGNE – La prostitution rapporte 5 millions d’euros par jour

Selon le milieu associatif espagnol, il y aurait dans le pays environ 45.000 femmes pratiquant la prostitution, une activité rapportant plus de 5 millions d’euros par jour. Entre 90 et 95% de ces femmes seraient victimes de traite et d’exploitation sexuelle. En général, elles sont réticentes à collaborer avec les forces de l’ordre. La majorité est de nationalité étrangère, le plus souvent en situation administrative irrégulière : des pays d’Amérique Latine, d’Europe de l’Est et d’Afrique subsaharienne. Il y a également es espagnoles, souvent des mères célibataires.

ALBANIE – Corruption active pour deux policiers

Alfred Mikeli, 45 ans, a été arrêté par la police albanaise : il était recherché suite à sa condamnation en 2018 à 10 ans et 6 mois de prison pour trafic de stupéfiants. En août 2021, il aurait payé 10.000 euros à deux policiers pour éviter son arrestation. Les deux policiers de Durrës ont été arrêtés en janvier dernier. Mikeli devra donc être également poursuivi pour corruption active.

ALBANIE – Règlement de compte à la voiture piégée

Aleksandër Sadikaj, 27 ans, a perdu ses deux jambes lors de l’explosion de son véhicule dans la banlieue de Tirana. Il est décédé ensuite à l’hôpital. La victime avait un lourd casier judiciaire, notamment pour vol, coups et blessures, et trafic de stupéfiants. Officiellement gérant d’un centre équestre, il a également été soupçonné d’un meurtre à Athènes en 2017 sur fonds de trafic de drogue.

BELGIQUE – Vente de drogue par le biais de SnapChat

Après cinq mois d’enquête, la police de Bruxelles-Ouest a interpellé 6 membres d’un réseau de revente de stupéfiants via l’application SnapChat. Sur le réseau, dans des photos et des vidéos, le réseau se vantait d’être le « numéro 1 » de la vente de cannabis sur Bruxelles. Les revendeurs avaient soigné leur marketing : proposant diverses variétés d’herbe et de résine de cannabis, avec logo et sachets personnalisés ; livrant à domicile avec plusieurs moyens de transport ; utilisant un QR code pour renvoyer vers une autre plate-forme Telegram. Sept perquisitions ont été menées contre les membres du réseau, notamment deux frères de 19 et 20 ans, gérant les commandes et la publicité. Quatre livreurs ont également été interpellés, et 3,047 kilos d’herbe et 174 grammes de résine de cannabis, 8.000 euros en espèces, une moto et un scooter ont été saisis.

ITALIE – un agriculteur refuse le racket, ses champs brûlent…

Des inconnus ont mis le feu à plus de 100 hectares de blé appartenant à Lazzaro D’Auria, opposé au racket depuis plusieurs années. D’Auria, originaire de Campanie mais implanté dans la région de Foggia (Pouilles) depuis des années, est propriétaire d’une ferme à San Severo, une zone fortement soumise à la pression du crime organisé. Deux tentatives d’incendie avaient déjà eu lieu contre son exploitation ces jours derniers, mais c’est la première fois que cela fonctionne, favorisé par un vent violent (plus de 300.000 euros de préjudice). Ses entrepôts avaient été détruits en août 2021. D’Auria est sous protection depuis plusieurs années pour avoir refusé les demandes d’argent du clan de Foggia, les Moretti-Pellegrino-Lanza.

FRANCE – Grosse saisie de drogue à la campagne

La gendarmerie de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) a effectué une importante saisie d’héroïne, démontrant une nouvelle fois que les communes rurales sont touchées par la consommation d’héroïne. Le 31 mai, après plusieurs mois d’enquêtes, les gendarmes ont démantelé un important trafic local en saisissant 6,5 kilos d’héroïne. Les trafiquants, venant du Nord, ont été arrêtés en pleine livraison de la drogue. Les perquisitions ultérieures ont entraîné la découverte de deux armes à feu. Six personnes ont été interpellées. La quantité saisie représente la livraison trimestrielle de ce réseau, preuve de son importance.

ISLANDE – Grosse saisie de drogue

Dans le cadre de deux enquêtes menées simultanément grâce à l’interception des messages cryptés d’EncroChat, la police islandaise a effectué une saisie record de produits stupéfiants. 200 plants de cannabis, 200 kilos d’herbe de cannabis, 20 kilos de résine de cannabis, 7 kilos et plus de 20 litres de MDMA, 7.000 doses d’ecstasy, 40 litres d’amphétamine et 20 kilos de méthamphétamine ont été saisis lors de 20 perquisitions dans des habitations et des véhicules. 10 personnes, toutes de nationalité islandaise, ont été interpellées.

Source et textes : Crimorg.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s